« Les femmes comme des montagnes », le troisième album de Philémon Cimon

philemon_cimonJ’ai découvert Philémon Cimon en décembre dernier au Trois Baudets, le spot parisien qui présente des artistes talentueux qui gagnent à être connus. Ce soir-là, je venais assister au concert de Baptiste Hamon. Philémon faisait partie du programme et ça n’était pas pour me déplaire ! Il a récemment sorti son 3ème album « Les Femmes comme des Montagnes ». On est vite séduit par la douceur de sa voix et sa musicalité puisée dans son parcours de vie très exotique. Rendez-vous avec un québécois pas comme les autres…

« Les femmes comme des Montagnes » se compose de onze titres aussi beaux les uns que les autres. Bien entendu, j’ai quelques coups de coeur : Je t’ai jeté un sortDémon CriéSur la ville ou bien encore Vieille Blonde. Son style à la fois authentique et moderne est très séduisant…

L’album est réalisé par le duo Philippe Brault & Philémon Cimon. On retrouve les notes foudroyantes de Nicolas Basque à la guitare, les rythmes old school de David Payant à la batterie et les arpèges en labyrinthe de Papacho au piano à queue. À cela se rajoute les trompettes imbibées de rhum du Conjunto Chappottín, la douce voix de Yami, les cordes matinales du tres de Víctor Augustín Linén Fernández et un ciel de violons composé par le grand Guido del Fabbro.

Philémon_CimonPhilémon Cimon, citoyen du Monde

« Je suis né à Cuba et j’ai grandi en Inde. Je suis allé à l’école en Espagne et j’ai pleuré en France. J’ai connu l’amour au Québec. Je suis métis. J’ai connu la peur sous la tombe; je suis mort plusieurs fois. Mes parents sont nombreux, surtout des Noirs, des Innus et des métis. Je suis métis.« 

Ses inspirations : Cervantès, Milton, Joe Dassin, Jobim, Los Zafiros, Freud, et bien d’autres on ne peut plus fascinants. L’objectif de cet auteur, compositeur et interprète :  « permuter les codes et inspirations des grands classiques de la littérature et de la musique aux squelettes de la chanson pop ».

Il sera en concert le 21 juin à Paris dans le cadre de la Nuit Boréale (Esplanade des Invalides) en attendant, retrouvez-le sur Facebook.

Ce contenu a été publié dans Accueil, Chanson française, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à « Les femmes comme des montagnes », le troisième album de Philémon Cimon

  1. Anonyme dit :

    C’est avec plaisir que je découvre cette artiste ici ! Merci beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.