Panda Electric Garden, de la philosophie et du rythme.

panda_electric_garden_musicPanda Electric Garden est composé d’un noyau dur,  Sam Karlson et Léonard Jérosme, autour duquel gravite des guests : les chanteuses, Julia Jérosme et Alice Jacq et les musiciens Junior Assolo (bassiste) ou encore Hugo Sarton (batteur). Le clip de leur titre phare est en ligne depuis fin mai, une bonne occasion de dresser leur portrait en attendant leur prochain EP, prévu pour cet automne.

Le nom du groupe, Panda Electric Garden évoque les « paradoxes chers au groupe, la dichotomie du noir et blanc, le panda, animal sauvage symbole de la douceur, l’association de la nature de l’impact de l’homme sur cette dernière (Electric) ».

panda_electric_gardenSam et Léonard considèrent la musique comme une passerelle vers l’univers et tendent ainsi à répondre aux questions existentielles D’où venons-nous ? Où allons-nous ? Qui sommes-nous ? Ils conçoivent la création musicale comme une expérience sans limite, travaillant principalement « la texture sonore », « les nappes atmosphériques » et l’harmonie. Fruit d’une collaboration avec la chanteuse Alice Jacq, leur premier EP The High est sorti en janvier 2015. Un titre unique + 3 versions remixées par CätCätDavid Duriez et Hollsön.

En attendant leur nouvel EP, suivez le groupe sur Facebook – Twitter – Soundcloud

Voici le superbe clip The High (réalisé par Agathe Riedinger), écoutez-moi ce son, vous allez kiffer !

Ce contenu a été publié dans Accueil, Electronic music, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Panda Electric Garden, de la philosophie et du rythme.

  1. Ping : Panda Electric Garden – The high | Je suis music.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.