FKJ en concert à la Maroquinerie.

FKJ_maroquinerieAlors, mauvaise nouvelle pour celles et ceux qui n’ont pas pu assister au concert de FKJ à la Maroquinerie (complet en quelques jours), car oui c’était canon, oui la première partie avec Dabeull a tout déchiré, oui les surprises étaient à la hauteur de nos attentes, oui on a dansé, chanté et levé les mains en l’air comme des dingues, et oui j’ai pensé à vous, voici mon debrief.

Première partie

La première partie de la soirée était assurée par Dabeull. Tout droit sorti des années Get up il cultive son personnage jusque dans les moindres détails, fringues, language, danse, bref, avec lui c’est flash-back dans les 80′ et ça claque ! C’est tout de blanc vêtu avec THE veste blanche, la moustache au poil et les lunettes rétro qu’il a pris les commandes du dance floor.

Dabeull_DJ

C’est équipé de ses synthés et de son vocoder qu’il a ambiancé la salle. Son live reprenait les titres de son dernier EP Fonk Delight, et pour rester fidèle aux versions enregistrées la chanteuse Holybrune et le chanteur Michael Tee étaient de la partie, des pures voix qui ont enflammé la Maroquinerie. Merci Dabeull ! c’était vraiment top, hâte de te revoir sur scène dans une version « full time »…

in DAmaroquinerie – les vidéos :

Dabeull feat Michael Tee – Give me your heart  – Dabeull feat Michael Tee – Don’t stop


 French Kiwi Juice

French Kiwi Juice alias FKJ tire son acronyme de sa double nationalité franco/néo-zélandaise. Auto-didacte, c’est en surfant sur le net qu’il a développé sa culture musicale. Ce musicien de 24 ans joue du piano, de la basse, du saxophone et de la guitare, il  compose ses propres morceaux et aime improviser une musique « franche et groovy » dans un univers « coloré, rythmé et chaleureux ». Le résultat est juste inégalable, sa « happy music » pour les « happy people » se consomme avec délectation et sans modération.

FKJ_maroquinerie

Quand FKJ arrive sur scène, c’est l’hystérie. Le surdoué de la nouvelle scène électro française enchaine ses hits avec ses synthés et guitares (qu’il maitrise avec aisance), bref, il prend son pied et nous aussi ! Deux surprises de taille viendront pimenter la soirée : June Marieezy, qui interprétera notamment « Fly« , (version remixée par FKJ) et Tom Bailey embrasera la salle avec une cover de « Ginuwine Ride My Pony ». Tous les ingrédients étaient là pour obtenir un pur concentré de kiffe.

FKJ_June Marieezy

Retrouvez certains titres du live sur son dernier EP sorti en 2013 > Time for a change

Un grand MERCI et BRAVO à tous les artistes pour cette belle soirée, à refaire asap ! Maintenant, place aux vidéos, enjoy !

Ce contenu a été publié dans Accueil, Electronic music, Soul/Funk/HipHop, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.